L’entretien et l’adaptation du parc

Une stratégie patrimoniale Groupe

La politique patrimoniale de SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais s’inscrit dans une stratégie globale du CDC Habitat et répond à deux objectifs prioritaires :

  • Assurer la pérennité du patrimoine et la sécurité de ses clients

SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais poursuit sa politique d’entretien continue et de réhabilitation de son patrimoine, avec une priorité donnée aux travaux permettant aux locataires de réaliser des économies d’énergie et de bénéficier du meilleur confort.

  • Maîtriser les charges locatives en améliorant la performance énergétique du parc

Conformément aux engagements pris lors du Grenelle de l’Environnement et dans le cadre du plan stratégique énergétique du CDC Habitat (2011-2020), SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais poursuit la rénovation de ses logements les plus énergivores. 

S’engager dans le renouvellement urbain

SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais a su montrer sa capacité à mener des projets ambitieux de renouvellement urbain en partenariat avec les collectivités locales et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Fruits de réflexions menées à l’échelle des quartiers en étroit partenariat avec les collectivités locales, ces projets nécessitent de développer une approche globale, technique, économique et sociale.

Adapter les logements aux personnes à mobilité réduite

Population vieillissante, handicap, etc. : pour répondre aux besoins d’adaptation des logements, plusieurs logements ont bénéficié de travaux d’adaptation.

Quelques exemples de travaux d’adaptation courants :

  • remplacement de la baignoire par une cabine de douche;
  • pose de WC rehaussés;
  • amélioration du cheminement extérieur et des accès aux pièces de vie;
  • mise en place d’une main courante dans le hall d’entrée et les escaliers.

Boisbeaumont
SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais a lancé en 2013 une opération de réhabilitation de la résidence Boisbeaumont à Beaumont (63 - Puy-de-Dôme), un ensemble datant des années 1980.
Ce projet prévoit des travaux importants, notamment en matière thermique : amélioration des équipements de chauffage, isolation des combles et des planchers en sous-sol, pose de nouvelles fenêtres et d’une ventilation mécanique contrôlée…
Objectif : réduire la consommation de 146 à 95 Kwh/m².an et obtenir le label BBC rénovation.
D’autres travaux complèteront l’opération, notamment une réfection importante des parties communes et des entrées d’immeubles, pour une meilleure sécurisation et l’adaptation de plusieurs appartements pour des personnes à mobilité plus réduite. Cette réhabilitation d’environ 2 millions d’euros n’implique ni hausse des loyers ni contribution des locataires.