Le parcours résidentiel

De quoi parle-t-on ?

Lorsque l’on devient locataire d’un logement, celui-ci est adapté à la composition de la famille, à ses revenus, etc. Mais, avec le temps, les besoins évoluent.
Changer de logement en fonction de l’évolution des besoins, au bon moment et pour le bon endroit, est l’objet même d’un parcours résidentiel.
La loi de Mobilisation pour le logement et contre l’exclusion (Loi MOLLE du 25 mars 2009) crée une obligation légale de mise en œuvre du parcours résidentiel.
Son objectif : organiser la libération des logements ne correspondant plus à la situation des clients en leur proposant des logements mieux adaptés à leurs besoins actuels.

A chaque situation, sa solution  

Pour SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais, organiser le parcours résidentiel de ses clients fait partie intégrante de la démarche qualité et participe au renouvellement des publics occupant le parc social.

C’est pourquoi SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais développe des actions visant à mieux répondre aux demandes de mutation de ses clients, à encourager les ménages souhaitant accéder à la propriété et enfin, à favoriser l’accès au logement social pour les ménages les plus défavorisés.

Dans le cadre de l’accession à la propriété, la société offre à tout acquéreur d'un logement social une garantie de rachat de 8 ans ainsi qu'une garantie de relogement (sous certaines conditions).